Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 15:48

Ou L'épouvantail pour les non-anglophones des ennemis du Batman.

Alors là, c'est du lourd. 2007 était vraiment une grosse année pour rencontrer des auteurs comics à Angoulême et j'ai été particulièrement chanceux.

C'était sur tirage au sort, on tirait des petits papiers, on faisait la queue depuis une grosse heure pour être dans les premiers à tirer. Je devais être en sixième, septième position et BAM ! Je pioche un ticket gagnant ! Trop content de pouvoir rencontré cet auteur et de lui faire signer quelques unes de ses oeuvres.

J'ai pu parlé avec lui (habillé très élégamment) et il était très gentil, courtois, on aurait dit un anglais à la sauce américaine.

 

085 angoulême 2007 - sale tim - scarecrow

Partager cet article
Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 15:42

la BD OVNI de Lewis Trondheim et Fabrice Parme porte bien son nom puisque, de par sa narration, elle est ovniesque et de par son histoire, elle raconte la vie d'un extraterrestre à l'espèrance de vie infinitésimale qui traverse la civilisation humaine, bon gré mal gré, tout dépend du chemin que vous empruntez.

OVNI est une variante du livre dont vous êtes le héros. J'ai toujours du plaisir à lire ce genre d'ouvrage.

J'ai vu l'album lors du festival, je l'ai pris et choisi aussitôt de me le faire dédicacer. J'ai pu avoir ce que je voulais (Athéna avec sa chouette chevêche en prime) et la rencontre était cool.

Bref, voilà, un bon moment !

084 angoulême 2007 - parme fabrice - athéna vs E.T.

Partager cet article
Repost0
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 15:37

Un nouveau magazine, Shogun Mag, composé de bombreux auteurs français passionnés de manga, s'était payé un stand dans l'une des grosse bulles d'Angoulême, l'ocassion de découvrir le trait talentueux d Lord Shion.

083 angoulême 2007 - Lord shion

Partager cet article
Repost0
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 15:16

Tout est dit dans la dédicace. Je me souviens qu'il était à côté d'Anthony Dugenest, que la femme avant moi lui a demandé un cheval et que sur cette dédicace, alors que j'étais dans une phase nostalgique de l'époque Semic, ben il me renvoie chier en phylactères. Bref, j'ai pas aimé.

 

Sinon, il fait des livres sur la BD, paraît qu'ils sont pas mal.

 

082 angoulême 2007 - lainé jean-marc

Partager cet article
Repost0
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 15:12

Ok, c'est pas vraiment une dédicace, c'est juste une sorte de gros tampon encreur mais ça claque suffisamment pour que je le mette là.

Cela me permet en plus de raconter la technique employé par Hub cette année. Perso, je trouvais ça génial. Il avait ramené son petit dispositif de loterie avec ces multiples petits boules et le hasard faisait si on repartait avec un dessin, une signature, un truc autre, bref il avait anticipé et ptéparé son affaire le monsieur et ça, ça me plaît !

ça m'était un peu de fun dans ce festival d'Angoulême.

081 angoulême 2007 - hub - signature

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 15:08

Alors là, c'est double coup. Premièrement, lire une histoire de Brain K.Vaughn, c'est toujours un plaisir.

Deuxièmement, avoir cette histoire dédicacée par son dessinateur, ici en plus un québécois, c'est génial ! Pour la bd Pride of Baghdad, Niko Henrichon était venu sur le stand Panini et j'en ai donc profité pour prendre le tome et le faire dédicacer. Cela m'a permis de rencontrer un auteur vraiment cool qui habite maintenant dans le Nord, en France.

 

080 angoulême 2007 - henrichon niko - pride of baghdad

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 15:04

L'homme du Chant des stryges, Richard Guérineau ! Voici ma seconde dédicace de cet homme qui depuis n'a jamais arrêté et enchaîne les projets. Je suis content de ce dessin car différent de l'approche graphique de la première dédicace (la 042), ça permet de voir plusieurs palettes d'un même auteur.

079 angoulême 2007 - guérineau richard - mélinda

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 14:58

Bonne année 2015 !!!!

Allez, un french auteur pour commencer. J'avais repéré son trait depuis plusieurs mois et je trouvais ce qui faisait sympa. Ce qui ressortait était son influence directe du grand Michael Turner. Je lui ai donc demandé un des mes X-men préférés, en l'occurence, une X-woman.

Honnêtement, je n'ai pas le souvenir d'une rencontre sympathique, peut-être était-il dans un jour sans. ça arrive. J'espère le recroiser un jour pour avoir un avis contraire car j'apprécie vraiment son trait.

 

078 angoulême 2007 - dugenest anthony - psylocke

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 14:50

Retour à Angoulême pour la session 2007 ! Et on commence par un auteur phare du comics underground, Charles Burns, ici sur Black hole.

La discussion fut succincte, faut dire que la dédicace a été rapide. De plus, il discutait avec un collègue, donc l'échange était rapide.

Pour l'anecdote, j'étais le dernier et en partant, il oublie sur le bureau un petit carnet de notes, rempli de mots divers.

Que faire ? Etre un gros salaud mais qui possède un carnet de Burns permettant de voir toutes ses notes, idées, (liste de courses ?) rédigées ou bien la jouer grand seigneur et choper un gars de Delcourt pour signifier l'oubli ?

Il suffit d'être un peu des deux. J'ai feuilleté brièvement le carnet, curieux de voir ce qu'il contenait puis je l'ai rendu à un gars du staff qui passait derrière les auteurs. C'était juste marrant de se dire que je pouvais peut-être entrevoir dans ces notes partiellement lisible les ébauches de récits à venir.

 

077 angoulême 2007 - burns charles - chris rhodes

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 14:45

Le talent, ça s'apprend. Je crois que c'est en substance le message que veut faire passer Turf quand on discute un peu avec lui.

Voilà un homme qui vous fait bien comprendre qu'il s'est forgé son trait, que ça a été dur mais ça paye.

Auteur plutôt original dans son rapport au dessin, à la couleur et surtout dans sa façon d'écrire une histoire, Turf s'est taillé une bonne renommée et l'apporcher sur un grand festival révèle du challenge impossible.

Je me souviens qu'il était peu enclin, lors de notre première rencontre, a dessiné les femmes de peur de les rater et donc de rater ce cadeau qu'il fait au lecteur patient mais bon, j'y tenais vraiment sur ce coup-ci et il a bien accepté de ma faire la reine de La nef des fous. Comme souvent, un petit décor agréable agrémente le portrait.

 

076 bordeaux 2006 - turf - reine

Partager cet article
Repost0